Marin – Forqueray – Mouton, pièces de caractère op 111

Posted on
Vittorio Guielmi Luca Pianca

Vittorio Guielmi, basse de viole et Luca Pianca, luth

Ce CD de pièces illustratives de la musique baroque française explose de vie dès les premières notes d’une fougueuse « Minaudière » de Marin Marais. Elle est suivie d’une vingtaine d’autres pièces aussi virtuoses que variées, dans lesquelles les atmosphères et caractères apparaissent à l’auditeur de manière si dénuée d’effets et de « recherche » que cette musique s’en trouve immédiatement comprise.

Les interprètes n’hésitent pas à renverser les habitudes en proposant un discours essentiellement orienté sur l’articulation (ce que Paganini appelait « il sunar parlante »), qui a pratiquement disparu des interprétations actuelles. Il s’agit d’une toute nouvelle vision de ce répertoire et plus généralement de la musique ancienne, privilégiant l’utilisation de la consonne sans laquelle il ne peut y avoir de rythme, au sens auquel les anciens l’entendaient.

Les pièces rapides sont ici d’une précision extrême, jouées avec une prise de risques maximale, sans que la difficulté ne soit perceptible. Les plaintes démontrent une nostalgie saisissante, criant la douleur d’un insoutenable état de l’âme, comme l’art baroque a su l’illustrer avec tant d’excellence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code